netiko : créateur du site de petites annonces gratuites veux-veux-pas.fr

nos actionsenquêtes

prix-pannier-courses-cher-bon-marche-magasin

Grandes surfaces : acheter sans se ruiner ?

04/04/2013

En 2011, Que choisir révélait une flambée des prix des marques nationales en grandes surfaces, en cause l’envolée des prix des matières premières. Depuis on ne parle plus d’envolée des prix des matières premières mais de la crise.

Régulièrement  l’UFC-Que Choisir  réalise un  relevé de prix avec toutes les associations locales, nos bénévoles ont donc de  nouveau déambulé dans les rayons des grandes surfaces du  22 septembre au 6 octobre 2012, ils ont relevé les prix de 77 produits (61% de marques nationales, 33% de marques distributeurs, 6% sans marques), visité 14 magasins: 11 à Douai et 5 à Cambrai. Plus  de 1000 prix ont été relevés par l’ensemble de nos  enquêteurs. Ils ont profité  de leur passage pour évaluer  globalement la lisibilité des étiquettes de prix.


Les prix ont-ils augmentés ?

Sur la base des 38 produits de marques nationales, l’inflation est très modérée entre 2011 et 2012 avec une hausse de 0,7%, l’Insee estime la hausse des prix générale à 1,2% sur la même période. Sur certains produits de marque nous avons constaté des baisses moyennes parfois sensibles. L’huile d’olive Puget recule de 6,7%,  les danette  vanille de Danone de 7%.
Le pastis Ricard, l’instantané Nescafé et les Yoplait aux fruits prennent au contraire de 7,7%  à 8,7% de hausse. Bizarrement la farine Francine cède 9,7% alors que les cours du blé ont flambé de 30% en 2012 ?


Où acheter sans se ruiner ?

Hors hard discount, toutes enseignes confondues, le panier national de 77 produits revient en moyenne à 215€. Son prix varie de 203€ jusqu’à 241€ pour le plus cher. (Voir QC de février 2013).
A Douai,  le prix moyen de notre panier est à 210 €, à Cambrai il est de 220 €.

 

Niveau de cherté : Notes globales Douai Cambrai

  
LECLERC**
CARREFOUR**
INTERMARCHE**
AUCHAN*
CARREFOUR MARKET#
CORA##

 

         

  Bon marché***   Assez Bon marché **  Modéré *

 Cher #   Très cher ##

      

 

 

L’affichage des prix, 

Dans notre secteur nos enquêteurs ont rencontré quelques difficultés de lisibilité sur le prix au kilo en bas des rayons.  Ils ont  relevé aussi, des différences entre les prix affichés et les prix payés en caisse. Certes les différences sont parfois minimes, ce qui  fait hésiter les consommateurs à faire la queue à l'accueil pour demander le remboursement... et c'est tout bénéfice pour la grande surface ! 


Très astucieux, le comparateur de prix sur mobile,

deux applications pour Smartphone ont pour ambition de nous aider à trouver le magasin le moins cher pour faire nos courses. Dommage, le résultat n’est pas à la hauteur. Au mieux elles pourront vous donner une idée des prix de quelques articles pratiqués dans les diverses enseignes.


L’explosion des Drives,

une poignée en 2009, près de 2000 fin 2012 est le phénomène marquant de ces dernières années, vous commandez vos produits sur le site internet du magasin, vous y allez et ils sont directement chargés dans le coffre de votre voiture par un employé.  Leurs tarifs ne sont pas strictement identiques à ceux des magasins traditionnels auxquels ils sont adossés. A 57%, les références de prix sont rigoureusement identiques à ceux des magasins traditionnels auxquels ils sont adossés.

En ce début 2013, les premiers Drives ouvrent dans le Douaisis....à suivre.


Vous trouverez plus d’informations et les résultats complets de l’enquête dans le N°511 de février 2013 de la revue Que Choisir.

revenir à la page "enquêtes"